LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Les variétés retenues par la meunerie pour 2017

21/03/2017
M. R.
377 vues

La liste des variétés recommandées par la meunerie française (VRM), destinée à guider les semis des agriculteurs pour 2017, enregistre 11 entrées, portant le total à 75 (37 blés panifiables, 14 de force, 5 biscuitiers et 19 pour l’agriculture biologique). Il s’agit de variétés utilisables en variétés pures. “Les particularités de la moisson 2016 nous ont conduit à intégrer des travaux de validation supplémentaires, notamment par une présélection des lieux d’évaluation sur la base des PS observés et de la comparaison du comportement en panification à celui d’un témoin”, explique Nicolas Perardel, de l’ANMF. 6 zones ont été retenues contre 8 l’an passé, explique-t-il, précisant que toutes les variétés ont pu être étudiées. 

11 nouveaux blés panifiables dans la liste VRM

En 2016, les VRM ont représenté 36% de la sole de blé tendre française. Les nouveaux blés panifiables retenus dans la liste des VRM sont BIENFAIT, CALUMET, HYBELLO, HYDROCK, LG ABSALON et PIBRAC, auxquels s’ajoute le  blé de force, IZALCO CS. ADESSO, GHAYTA, RUBISKO et UBICUS rejoignent la liste des blés biologiques.

Du fait de trop faibles surfaces de multiplication, et n’étant donc pas assez représentatives de l’offre potentielle, CEZANNE, SOLVEIG et les blés de force LORENZO, MOLINERA et VALBONA ont été retirés des VRM. Elles restent considérées comme telles par les utilisateurs qui s’en verraient proposer. 

Notons que cette année une variété a été refusée sur la base de la valeur meunière, étudiée sur le moulin pilote de l’Ensmic-Enilia, outil représentatif des conditions industrielles. Son rendement en mouture s’avérait en effet mauvais en comparaison avec la moyenne des variétés observées et des années précédentes.

13 entrées dans les BPMF

Concernant les BPMF (Blés pour la meunerie française, qui couvraient 70% des surfaces de la récolte 2016) 13 nouveaux noms font leur apparition. Cette liste rassemble les VRM et d’autres variétés utilisables en mélange par la meunerie. Cette sélection est destinée à guider les allotements des organismes collecteurs pour la récolte 2017 et à être utilisée dans le cadre des contrats d’approvisionnement des moulins. Pour les blés panifiables, CENTURION, COMILFO, COMPLICE, ETANA, HYCLICK, HYKING, RGT CESARIO, RGT LIBRAVO, RGT VELASKO font leur entrée, comme IZALCO CS, pour les blés de force, et EHOGOLD, RGT VENEZIO, TENGRI en variétés destinées à la filière biologique.
En raison de leur faible emblavement, ou non disponibilité sur le marché, CEZANNE, CHEVALIER, GALOPAIN, LAVOISIER, LAZARO, NOGAL, RGT TEXACO, SHERLOCK, SOLVEIG, SORRIAL, STARWAY pour les blés panifiables et QUALITY pour les blés de force sortent de la sélection.

En tout, 141 variétés peuvent donc entrer dans les mélanges meuniers (74 panifiables, 23 de force, 11 biscuitiers et 33 pour l’agriculture biologique).

Notons toutefois que les variétés ALTIGO et EXPERT, ainsi que les blés panifiables supérieurs (BPS) et blés panifiables (BP) ne figurant pas sur la liste BPMF panifiables doivent être « exclues des mélanges BPMF panifiables », martèle l’ANMF. Quant aux variétés CELLULE, HYFI et RUBISKO, « elles ne doivent pas dépasser 15 %, en cumul, dans les mélanges BPMF panifiables »

Les variétés de blés tendres destinées à la meunerie ont été étudiées par la Commission matières premières de l’ANMF en partenariat avec ARVALIS, le CTPS1, l’Enilia-Ensmic, l’Itab2 , le Geves3 et le groupe Qualtech sur la base des résultats d’analyses technologiques et de valeur meunière.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire